top of page

NAO 2020/2021 SUR LES REMUNERATIONS : LA CFTC CASA VIENT DE SIGNER L'ACCORD

La négociation annuelle sur les salaires s'est achevée avec la signature d'un accord par les 3 organisations représentatives, dont la CFTC CASA. Cet accord prévoit une enveloppe d'augmentations individuelles de 1,7% pour 2021 dont 1,3% pour les augmentations individuelles dans le cadre de la campagne managériale, 0,2% pour les mobilités intra annuelles et 0,2% au titre du rattrapage salarial F/H. Soit un niveau presque égal à celui de l'enveloppe pour 2020* (-0,1%).


*A titre de comparaison, l'enveloppe 2019/2020 était de 1,8% dont 0,2% pour les mobilités et 0,2% pour l'égalité F/H et a permis d'augmenter 40% des salariés avec un taux moyen de 5%.


Bien qu'ayant fait plusieurs autres demandes, la CTFC CASA a signé l'accord, considérant que certaines seraient examinées à l'occasion de négociations devant s'ouvrir dans les prochaines semaines / prochains mois :

- Prime réservée aux plus petits salaires : cette mesure est abordée depuis 3 ans dans une autre négociation portant sur la Prime sur le Pouvoir d'Achat (prime Macron). A ce stade, la direction nous a confirmé ne pas pouvoir nous répondre sur le devenir de cette négociation dépendant d'une décision du COMEX.

- Abondement exceptionnel sur le PEE : il n'y avait pas d'ouverture pour négocier sur ce sujet cette année, l'objectif de la direction étant de pouvoir annoncer une enveloppe d'augmentations individuelles la plus élevée possible. Par contre, une négociation va s'ouvrir pour revoir la liste des FCPE disponibles dans le PEE (demande récurrente de la CFTC CASA);

- Augmentation de la subvention employeur au RIE : des réflexions sont en cours au niveau de CA Immobilier sur l'évolution de la restauration d'entreprise et la négociation d'un nouvel accord avec l'entreprise de restauration collective. En attendant d'y voir un peu plus clair, la direction nous a répondu qu'ils nous avaient entendu sur cette demande ;

- Prime télétravail : la direction nous a dit ne pas être opposée sur le principe d'une prime, qui pourra être discutée dans le cadre de la négociation sur le télétravail qui va s'ouvrir en janvier 2021 (néanmoins, à ce stade, cela n'engage à rien).

- Amélioration des garanties santé : la CFTC CASA avait demandé qu'une négociation s'ouvre dans la foulée des travaux effectués en commission politique sociale et la demande adressée à Mercer. La direction a répondu que c'était prévu.

- Augmentation du taux de cotisation à la retraite supplémentaire : c'est une demande récurrente, le coût est important pour l'entreprise et ce n'est pas une priorité. Le CSE a mandaté l'expert SECAFI sur le sujet des "Retraites". A l'issue de ce diagnostic, des propositions seront faites à la direction par les élus.

- Mesure en faveur du "congé de présence parentale" : l'entreprise ayant déjà fait un immense pas en faveur du "congé de proche aidant", ne souhaite pas pour l'instant regarder ce point qui concerne très peu de salariés. La CFTC CASA reviendra sur cette proposition dans la cadre d'une future négociation sur la QVT.

629 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page