Seniors : sondage et revendications de la CFTC au sein de l'UES CASA

Revendications de la CFTC dans le cadre d'un futur accord seniors

Mesures sur l’évolution de carrière pour les 45 ans et +

  • Plus de reconnaissance (augmentations, promotions, autonomie, missions….) : prévoir un suivi spécifique

  • Redorer l’image des seniors : prévoir une action de communication

  • Aide renforcée à la mobilité après 50 ans et quotas de seniors dans les embauches et les mobilités : dispositif particulier d’accompagnement et quotas

  • Proposer des missions de 6 mois à 3 ans en France/Etranger à des salariés en fin de carrière en recherche d’une mobilité : reprendre le dispositif de « Destinations Internationales » et le développer

  • Organiser la transmission des compétences : dispositif mentorat/tutorat à formaliser

  • Entretien professionnel adapté à 45 ans et tous les 5 ans ensuite

Dix mesures concrètes sur les aménagements de fin de carrière  

Améliorer la qualité de vie au travail dès 55 ans

1. Télétravail renforcé : 3 jours/semaine en moyenne (forfait annuel de 126 jours)

2. Temps partiel bonifié dès 55 ans (au lieu de 60 ans) et sans obligation de partir dans les 2 ans à la retraite : 80% payé 90 % + mise en place de la possibilité de cotiser sur la base d’un temps plein à la retraite complémentaire (cf. circulaire Arrco/Agirc, le prévoyant pour les cadres en forfait jours)

 

A partir de 60 ans, développer la retraite progressive   

3. Faciliter l’accès à la retraite progressive avec possibilité de cotisation à la retraite complémentaire sur la base d’un temps plein prise en charge par l’employeur (idem Amundi sur la prise en charge des cotisations à temps plein pour le temps partiel aidé)

Améliorer l’information des salariés

4. En interne CASA : un interlocuteur RH dédié (existe dans les filiales), des outils de calcul pour optimiser sa date de départ en CFC/Retraite, un bilan de fin de carrière à partir de 58 ou 59 ans et un guide pour les futurs Retraités adapté au contexte CASA (existe dans les filiales)

5. En externe CASA : maintien du stage de préparation à la retraite et amélioration de la prise en charge des prestations de Mondial Assistance : maintien de la prise en charge à 100% des services de Mondial Assistance déjà à 100% et prise en charge à 80 ou 90% pour les services actuellement à 50% (on peut puiser dans les réserves prévoyance ou dans les excédents)

 

Améliorer les dispositions existantes dans l’accord CET

6. Alimentation possible du CET/CEE par du salaire, jusqu’à 2 mois bruts par an (idem CAGIP)

7. Possibilité de majorer son CFC avec acompte de l’indemnité de départ à la retraite (existe dans des CR, chez CAGIP et CAAS)

8. Amélioration de l’abondement sur le rachat de cotisations à la retraite de base, soit 25% contre 15% actuellement (25% était prévu dans l’accord Transformons ensemble)

9. Abondement dédié au transfert de 10 jours CET au Percol, par exemple 10% des sommes transférées (cela représente en moyenne 200 € par salarié).

Développer le mécénat de compétences, particulièrement en fin de carrière

10. Une journée par semaine pour les plus de 55 ans (contre une journée par mois prévue pour tous les salariés) et en temps plein ou couplé à de la retraite progressive pour les plus de 60 ans (idem Amundi)

 

A la retraite : tarif santé adapté pour les personnes qui ne sont pas en couple (pérenne)

Revenir à la page d'accueil