NAO au sein de l'UES CASA, juillet 2022, début

Dernière mise à jour : 8 juil.

Suite aux demandes réitérées et pressantes des syndicats de toutes les entités du Groupe CASA, les négociations sur les salaires ont été réouvertes cette semaine dans le Groupe.


1ère réunion le 6 juillet au sein de l'UES CASA, les propositions de la Direction sont :

- augmentation de 2,90% pour les RFA (rémunérations fixes annuelles) inférieures ou égales à 90 K€

- avec un mini de 1 200 € et un maxi de 1 800 €

- mesure applicable au 1er septembre 2022

- pour les tous les salariés CDI, CDD et alternants

- concerne 80 % des salariés de l'UES.


La mesure prévue au 1er janvier 2023 au sujet d'une augmentation collective de 1,3% pour les salaires inférieurs à 50 K€ devient caduque. Il n'y aura pas d'autre négociation en fin d'année comme les années précédentes. Pour autant, la direction a prévu un budget d'augmentations individuelles au 1er janvier 2023 qui sera non négociable (certainement en baisse par rapport aux années précédentes). L'enveloppe de rattrapage égalité F/H (0,2% de la masse salariale) devrait être reconduite début 2023.


Suite à cette 1ère réunion, demandes de la CFTC CASA : à priori, le taux de 2,90% et le plafond de 90 K€ sont non négociables. C'est un plafond pour toutes les entités du Groupe CASA. En connaissance de cause, la CFTC CASA a formulé les revendications suivantes :

1°) Augmentation des planchers et plafonds proposés pour les passer de :

Plancher : 1.200 € à 1.400 € (-> taux de 7,77% pour un salaire de 18 K€)

Plafond : 1.800 € à 2.000 € (-> taux de 2,22% pour un salaire de 90 K€)

2°) Application de la PRIME de pouvoir d’achat PEPA proposée par le gouvernement, à tous les salariés de l’UES CASA visés par cet accord, à hauteur de 1.000 € pour tous, prime défiscalisée pour les RFA inférieurs à 3 SMIC, prime fiscalisée pour les RFA au-delà de 3 SMIC.

3°) 1 Chèque restaurant par jour de télétravail limité à 2 chèques par semaine pour 2 jours télétravaillés par semaine (en vertu de l’accord de télétravail actuel);

4°) Insertion dans le texte de l’accord d’une clause de revoyure en janvier 2023 si l’inflation est supérieure à 5% sur un an glissant.

5°) Formalisation de l’engagement de proposer une enveloppe égalité F/H de 0,2 % pour 2023;


Voir la fin de la négociation dans notre post suivant : NAO au sein de l'UES CASA, juillet 2022, suite et fin (cftc-casa.com)


89 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout