CFTC UES CASA : demande de réouverture de la négociation sur les salaires

Déclaration faite au cours du CSE du 18 mai 2022


" Début 2022, 45,5% des salariés de CASA Entité sociale ont bénéficié d’une augmentation et/ou une promotion. A contrario, plus de la moitié des salariés n’ont pas été augmentés alors que l’inflation se rapproche des 5% sur un an (4,8% à fin avril précisément). Les experts anticipent même une hausse moyenne des prix en supermarché de 10% à l’automne. On peut donc parler de réelle baisse du pouvoir d’achat pour bon nombre de salariés. Certes, une prime exceptionnelle Macron de 700 € a été versée en mars 2022 et un engagement a été pris d’une augmentation générale de 1,3% début 2023 pour les salariés dont la rémunération fixe annuelle est inférieure à 50 K€, mais cela reste insuffisant dans le contexte actuel, tant pour les bas salaires que pour l’ensemble des salariés.


Lorsque la NAO 2021/2022 a été négociée en novembre 2021, le niveau de l’inflation était de 2,6% sur un an. Depuis, l’inflation n’a fait que progresser sous l’effet cumulé de la poursuite de la hausse des prix de l’énergie et des matières premières, de la guerre en Ukraine et des différentes calamités agricoles liées au dérèglement climatique. Et il n’est pas prévu de baisse de sitôt. La situation a changé depuis novembre. Aussi la CFTC CASA demande la réouverture de la négociation annuelle sur les salaires. A situation exceptionnelle, augmentation générale exceptionnelle. Nous demandons une réévaluation de l’ensemble des salaires au sein de l’UES CASA. L’entreprise en a les moyens. "

86 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout